Chez Maxi La Blonde et Son Brun

Domaine Baronniale de Pennes d'Albigeois et Seigneuriale de Cordàs (Royaumes renaissants).
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chieuse et la famille extensionnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaveen

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: La chieuse et la famille extensionnée    Mer 20 Mar - 2:24

Un… deux… trois… trois et demi… le compte y est ! Heaven était accompagnée de son frère et de ses deux filles ainées pour ce voyage. Profitant d’une escapade à Narbonne ils avaient dû continuer pour faire chemin vers Toulouse. L’ébène n’avait pas mis les pieds là-bas depuis la mort de sa mère, enfin sa deuxième mère… Celle qui l’avait chérie, l’avait aimé et cajolé dans les moments les plus merveilleux mais aussi les plus durs de sa vie. La dernière fois qu’elle avait frôlé de ses pas cette terre Toulousaine une âme était disparue et aujourd’hui elle allait être mise une deuxième fois en terre par l'oublie de son père pour une autre. Pas besoin de dire que de recevoir une missive… non pardon, un faire-part de fiançailles alors que vous n’êtes même pas au courant que son père à une nouvelle poulette et qu’en plus il compte mettre cette femme au-devant de sa jeune sœur pour qu’elle l’appelle maman ne faisait pas l’affaire de l’ainée du tout. Elle se souvenait trop bien de la greluche de l’automne dernier. Si cette dernière ressemblait un minimum à l’autre, y’allait pas avoir de fiançailles Foy d’Heaven !

Elle se laissa bercer par les souvenirs lorsque le cocher franchit les frontières de Toulouse. Tant de bonheur mais également tant de tristesse envahissait ses lieux. L’état de l’ébène était déjà difficile ces derniers temps par la perte de son bébé qui ne datait que de quelques semaines, déjà deux ? Oui… déjà et même quelques jours de plus. Des stigmates elle en portait encore quelques signes mais c’était surtout la tristesse qui se peignait sur son visage qui résidait. Elle avait voulu faire bonne mine au petit matin alors que Abigail avait fini par accepter de porter une robe bien qu’elle préférait les braies et Eloan toujours aussi princesse lui rappelait Joé parfois, elle avait elle-même pris la peine de nattés ses cheveux et de se vêtir convenablement. Peut-être aurait-elle l’air moins sinistre ainsi. Peut-être seulement ! Son demi-frère toujours aussi soucieux par une question qui demeurait sans réponse pour elle, une vraie boîte à surprise celui-là, était toujours aussi blond, toujours aussi beau, toujours aussi silencieux, toujours aussi ténébreux… il faisait suer quoi ! M’enfin, surement qu’une petite brune n’était pas sans conséquence dans tout cela mais c’était une tout autre histoire.


Le voyage s’était fait sans incident et le piaillement des filles s’arrêta en même temps que le carrosse. Ils étaient arrivés. Euzen sorti le premier et les aida toutes trois à faire de même. L’ébène regarda ses nièces qui lui rappelaient l’époque où elle-même avait fait d’innombrable voyages en compagnie de ses frères et sœurs. L’histoire se répété toujours… Une pensée pour Kali, pour cette malédiction qui planait sur eux et un soupire avant de tenter de chasser cette histoire de sa tête qui depuis des semaines la tourmentait. On leur ouvrit et ils passèrent tous les quatre dans le vestibule où ils patientèrent. Est-ce que Hélie, son jumeau, était là ? Et ses sœurs ? Sa tante aussi surement.


Les filles, si Nane est là, je vous promets des desserts excellents. Enfin j'espère qu'ils ont prévu de quoi manger je meurs de faim. Pas vous ?

Elle regarda deux demoiselles de Montbazon-Navailles et son frère en souriant. Aussi bien se montrer cordiale dès le début parce que sous peu les tensions monteraient. Il était évident que son père aurait des comptes à rendre après la cérémonie si la dame faisait bonne impression… ou bah y’aurait esclandre. Parce que mine de rien, elle est comme elle est…. Elle aime, elle dit mais quand elle n’aime pas, elle ne se cache pas non plus. Ça risquait d’être plutôt intéressant comme déroulement … Et si la future Donà Castelreng Dict. Du Cougain avait été dans les confidences de ses proches, elle devait surement redouter cette rencontre bien plus qu’elle. Mais Heaven ne souhaitait que le bonheur de son père, à condition que cette dame en soit digne…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nortimer*

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La chieuse et la famille extensionnée    Mer 20 Mar - 20:47

Toujours tiré à 4 épingles, malgré l'effervescence des préparatifs, Nortimer va de nouveau recevoir avec le sourire les invités de sa Maîtresse. Il découvre cette fois sur le pas du Vestibule, Un jeune Messer, Une belle Dona aux longs cheveux bruns et deux magnifiques Damoiselles.

"Mesdemoiselles, Messire, Je vous souhaite la Bienvenue à Pennes. Je suis Nortimer, l'intendant des lieux. Vous devez Etre Dona Heaveen, ses ravissantes enfants, et Messire Euzen? Messire Castelreng vous attend avec impatience. Si vous me le permettez, je vais vous conduire au [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Mademoiselle à hâte de faire votre connaissance également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chieuse et la famille extensionnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Une famille de 78 habitants !
» grande foto de famille
» Réunions de Famille
» Enfin trouvé une famille !! Petite Pepette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Maxi La Blonde et Son Brun :: Accueil :: Demandes d'accès aux domaines-
Sauter vers: